Menu

Revitaliser et protéger les langues autochtones

Langues autochtones

« Nous avons atteint un tournant, en effet, il ne reste plus que quelques locuteurs de notre langue…»
– Erin Pauls, Dusk’a Head Start Program

Afin de lutter contre le déclin des langues autochtones au Canada, les OBPC ont donné leur appui à diverses organisations afin de revitaliser et de promouvoir les langues autochtones auprès d’une nouvelle génération de locuteurs.

Quelques exemples d’initiatives et de collaborations efficaces :

  • Publications de livres pour enfants dans des langues autochtones
  • Tenue d’ateliers d’animation sur l’alphabétisation numérique et programmes destinés aux jeunes dans les réserves
  • Création d’une émission de télévision en langue crie pour les enfants âgés de 3 à 8 ans
  • Organisation d’un voyage d’études au Pays de Galles permettant à un comité linguistique inuit de découvrir les initiatives de revitalisation de la langue galloise

Livres pour enfant


Les OBPC a formé des partenariats avec divers organismes afin de produire et de publier des livres pour enfants écrits dans plusieurs langues, dont le tutchone du Sud et le cri (dialectes Plains, Swampy et Woods).  Une application connexe a été créée pour permettre aux enfants de suivre tout en écoutant un locuteur autochtone raconter les histoires. Les livres et l’application ont été distribués dans les bibliothèques et les écoles, et remis à des élèves du primaire.

Ce projet fait suite à une initiative antérieure, mise en œuvre par les OBPC, visant la formation d’un partenariat de partage de contenu entre SayItFirst, éditeur de contenu en langue autochtone pour les enfants, et One Laptop per Child Canada (OLPC).

Dans le cadre de ce partenariat, des livres numériques en langue malecite, micmaque, ojibwe et crie ont été distribués à 15 000 jeunes autochtones par le truchement d’un ordinateur portatif et de liseuses numériques fournis par OLPC. Le contenu a été conservé sur des serveurs communautaires afin de faciliter le téléchargement dans les régions ne disposant pas de l’Internet haute vitesse. Tout le nouveau contenu produit est versé sur ces serveurs grâce à notre relation avec OLPC.

Les livres ont été rédigés dans la langue traditionnelle (graphie régulière et phonétique), ainsi qu’en anglais, et s’adressent à des enfants de 3 à 8 ans, soit à l’âge où l’acquisition du langage est optimale.

Nous aimerions remercier le gouvernement du Canada,  First Nations University of Canada et SayItFirst pour leur soutien.

First Nations University project brings Cree children’s books to Sask. (anglais seulement)
CBC News, March 2017

Prince William and Kate to deliver book written in rare native tongue to indigenous children (anglais seulement)
Toronto Star, September 2016

Revival of endangered aboriginal language empowers speakers in Yukon (anglais seulement)
The Globe and Mail, October 2016

Ateliers d’alphabétisation numérique

Les OBPC ont formé un partenariat avec One Laptop per Child Canada (une organisation qui fait la promotion de l’alphabétisation numérique chez les Autochtones du Canada) et l’Université des Premières Nations afin d’offrir aux jeunes autochtones une formation sur les fondements de l’animation par ordinateur et la programmation, en mettant l’accent sur la revitalisation et la protection des cultures et langues locales.

Les ateliers, qui ont eu lieu dans sept écoles autochtones en Alberta, en Saskatchewan, en Ontario et à l’Île-Prince-Édouard, donnent aux jeunes la possibilité d’acquérir les techniques nécessaires pour créer des projets originaux dans leur langue et les faire connaître la communauté.

Les ordinateurs utilisés pour la formation sont ensuite remis aux écoles à titre gracieux.

 

Émission de télévision en langue crie

Les OBPC ont soutenu la production d’une vidéo visant à enseigner les bases de la langue crie des Plaines aux enfants âgés de 3 à 5 ans. L’émission se déroule entièrement en cri et fait appel à des marionnettes, de l’animation et des acteurs issus de communautés cries. La vidéo comprend également un mot d’introduction prononcé par le lieutenant-gouverneur de la Saskatchewan qui s’adresse à ses jeunes auditeurs en langue crie.

La vidéo a été transmise aux enseignants, aux écoles et aux membres de la communauté pour enseigner cette langue aux jeunes.

Nous cherchons actuellement des sources de financement pour produire d’autres épisodes en cri et dans d’autres langues.

Voyage d’étude au Pays de Galles

En décembre, les OBPC ont invité les membres du Comité linguistique Inuit Tapiriit Kanatami (ITK) (groupe de travail Atquisq Inuktut Titirausiq) au Pays de Galles pour un voyage d’étude d’une semaine. Les membres du Comité, dont le mandat est de créer un système d’écriture unifié pour la langue inuktitut, ont rencontré des universitaires, des représentants du gouvernement et des artistes pour en apprendre davantage sur les efforts de revitalisation de la langue galloise.

L’événement s’est terminé par une table ronde avec Son Altesse Royale, à sa demeure de Llwynywermod, dans le Carmarthenshire.

Nous remercions le gouvernement du Canada, la Fondation Gordon et Shelly Jamieson pour son soutien lors de notre visite.

How to save a dwindling language: Inuit fly to Wales and back (anglais seulement)
CBC News, December 2016

Inuit inspired by Welsh language asks Prince Charles for help (anglais seulement)
BBC News, December 2016

Inuit delegation look to Wales for language preservation lessons (anglais seulement)
Global News, December 2016

«J’ai eu l’honneur d’être chaleureusement accueilli dans un grand nombre de communautés autochtones lors de mes nombreux séjours au Canada et de découvrir la diversité des peuples et de leur culture.»

Son Altesse Royale le prince de Galles